Facebook
Twitter

Coupe de cheveux 2012

03:09

Un autre article que je voulais vous faire partager.



 

"On pense se défriser les cheveux pour le côté pratique. En fait, c'est un refus de soi"



Yana, réalisatrice de films.


Quand j'étais petite
"J'ai grandi au Cameroun et on se faisait des tresses tous les week-end entre copines jusqu'à mes 13 ans. A 14 ans, je me suis défrisée les cheveux, j'ai fait des permanentes et des tissages. Mes cheveux étaient complètement abîmés. En même temps, à l'adolescence tout le monde se défrise les cheveux. Ca devient le critère normal : c'est plus pratique, plus clean, plus acceptable. A cette époque, il n'y avait pas de femmes aux cheveux crépus à la télé et dans les magazines. C'était donc impossible que ça soit beau puisque ça n'existait pas."


Le jour où j'ai tout arrêté
"J'étais en quête de mon identité. Je me suis coupée les cheveux très courts et j'ai changé mon prénom de baptême pour un prénom africain. J'ai eu l'impression de m'être trouvée. J'ai compris que mes cheveux étaient beaux, qu'ils n'avaient rien de dégoûtant."


Ce qui a changé chez moi...
"Aujourd'hui, je n'ai plus besoin de me dire tous les matins : ce sont tes cheveux naturels, ils sont beaux. Je ne suis plus dans la revendication, c'est juste une acceptation. Les années où je me suis défrisée les cheveux, je pensais faire quelque chose de normal. Avec le recul, je sais que je me suis voilée la face : il s'agit d'un refus de soi, qu'on reproduit sans se poser de questions."


…et chez les autres
"Il y a 13 ans, quand je suis arrivée aux États-Unis avec mes cheveux naturels, on m'a demandé si j'étais sûre que c'était approprié. Là-bas, beaucoup de personnes se mettent des extensions, des cheveux blonds. Et en même temps, quand j'étais à Brooklyn, 90% des personnes que je fréquentais avaient les cheveux naturels. Pour certaines femmes, c'est un choix qui va avec un style de vie plus respectueux de l'environnement, des animaux et lié à un militantisme politique."


Article pris sur http://www.glamourparis.com/vie-perso/generation-glamour/diaporama/cheveux-afros-le-retour-du-naturel/6291/image/444895#!quot-on-pense-se-defriser-les-cheveux-pour-le-cote-pratique-en-fait-c-039-est-un-refus-de-soi-quot

You Might Also Like

0 comments

Plus de Musique

Followers

Popular Posts

Popular Posts

SUBSCRIBE

Like us on Facebook